Il paraît que pour écrire, il faut d’abord commencer. Et puis qu'après avoir commencé, il faut continuer. « Avoir une discipline de fer » ai-je-lu quelque part. Il va me falloir des coups de pied aux fesses. J’ai 25 ans, je suis maman et surtout je ne trouve pas de boulot. Non pas que je ne veuille pas travailler en fait, juste que personne ne semble vouloir de moi. On dirait que depuis que je suis rentrée dans la case « mère au foyer », le monde s’est écroulé autour de moi. Comme si c’était gravé au fer rouge sur mon CV. Je ne suis plus jeune, dynamique et disponible, non, je suis mère au foyer. Apparement une sorte de maladie contagieuse qu'il ne faut surtout pas attraper. Le genre qui peut ruiner une carrière, mettre fin à un couple, démolir tous les espoirs parentaux, etc. Le genre "28 jours plus tard" qui vous crée un climat de frayeur et décime toute une poulation en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Alors première info, le scoop du siècle (j'ai contacté Closer mais z'ont pas eu l'air intéressé), je n'ai pas choisi. Non non. Mon rêve c'était pas d'être maman à plein temps, au milieu de la vaisselle, de la litière du chat et des investigations de la voisine. Non, mon rêve à moi c'était plutôt tour du monde, boulot gratifiant, des petits copains plus beaux les uns que les autre, une caisse à faire pâlir le beau-frère et un corps de rêve. MAIS (parce qu'il y a toujours un "mais"), ce n'est pas ce qui s'est passé.